Bernard Faucon, ‘Peut-être que je reviendrai’, 1992, Matthew Liu Fine Arts