Germaine Krull, ‘Nu féminin (Female nude)’, 1928, Jeu de Paume