Gianni Motti, ‘Collateral Damages’, 2001, Galerie Perrotin

"I bought the pictures from the AFP. They were very beautiful pastoral landscapes with clouds of smoke after fired shells. The Agency has never published these photos because they were not representative of war visuals. So I made a series I called Collateral Damage (2001)"

"J'ai acheté les images à l’AFP. Il s’agissait de très beaux paysages bucoliques avec des nuages de fumée suite à des obus perdus. L’Agence n’avait jamais publié ces photos car elles n’étaient pas assez représentatives de la guerre pour servir de visuel. J’en ai fait une série que j’ai appelé Dommages collatéraux (2001)". Gianni Motti a selectionné ces 10 photos sans soldats, sans chars. On y voit des paysages verdoyants avec ici et là ds maisons isolées et des signes ténus mais tangibles (fumée, explosions) évoquant le confiit. Il les aggrandit, écarte leur légende d'origine et les signe. Il devait les exposer pour la première fois à la 14e édition de Visa pour l'Image en 2002, mais l'AFP a porté plainte et salle fut laissé vide, seule la lettre du service juridique qui demandait l'annulation de l'exposition fut exposée. L'AFP a revendiqué la violation des droits d'auteur et que Motti aurait du s'acquitter des droits de reproduction. Gianni Motti nous apprend à nous désinformer, à prendre du recul sur l'information, en décontextualisant des images de la guerre du Kosovo. Il relègue les stéréotypes emblématiques de la guerre (victimes, guerriers,..) aux oubliettes pour redonner tout son ambiguïté et ouvrir ses potentialités d'interprétation. Le CNAP en possède une édition, exposée au Tri postal, Lille en 2012

About Gianni Motti

Swiss-Italian, b. 1958, Sondrio, Italy, based in Geneva, Switzerland

Solo Shows