Jacques Lizène, ‘Personnage assis dans le coin du cadre’, 1971, Nadja Vilenne