Jacques Monory, ‘Couleur n°5’, 2002, Galerie Laurent Strouk