Joan Miró, ‘Le Prophète’, 1958, Galerie Maximillian