Joan Miró, ‘L'Oiseau Destructeur’, 1968, Il Ponte