Marie-Josée Roy, ‘Déjà vu’, 2017, Galerie LeRoyer