Marion Baruch, ‘Pleine détente’, 2016, Galerie Laurence Bernard