Max Ernst, ‘Nous sommes la somme de nos envergures’, 1975, Galerie Boisseree