Mohamed Camara, ‘Chambres Maliennes, C'est la chance qui est venu me saluer.’, 2002, Galleri Flach