Pierre Molinier, ‘Etude pour l'empalée’, 1973, Galerie Christophe Gaillard