Sarah Osborne, ‘O’, 2016, Projet Pangée