Sarkis, ‘Scène en cuivre’, 2012, Galerie Nathalie Obadia