Seydou Keïta, ‘Sans titre’, 1952, Galerie Nathalie Obadia