Sylvain Coulombe, ‘Charmé et sans défense’, 2016, Thompson Landry Gallery