Valérie Sonnier, ‘sans titre  (de la série Badeschloss))’, 2018, Nadja Vilenne