Wifredo Lam, ‘Le Présent éternel’, 1944, Centre Pompidou